Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

Présidentielles : c'est décidé, je vote pour le Parti d'En Rire.

Le 16 mars 2017, 05:10 dans Humeurs 0

Casseroles, mensonges, machinations, manipulations, les Elections Présidentielles 2017 me laissent un impression si amère que j'ignorais jusqu'à hier pour qui j'allais voter. Puis, en me promenant sur le Net, j'ai enfin trouvé un programme plein de bon sens ! Voici quelques unes de ses propositions :
- Réconcilier les œufs brouillés.
- Amnistier les portes condamnées.
- Exiger que tous les volcans soient ramonés une fois par an.
- Simplifier les lignes d'autobus en supprimant les terminus.
- Faire beurrer tous les hommes-sandwichs.

Source : youtube.com

Le Parti d'en Rire, c'est celui que chante le groupe vocal français Les Quatre Barbus qui a connu un grand succès dans les années 1950 et 1960, d'abord dans les cabarets parisiens puis, via leur disque, dans toute la France.

Vous ne connaissez pas ce parti ? Direction Youtube pour le découvrir.

Alors, convaincus ?

7 phrases qui m'agacent

Le 14 mars 2017, 19:17 dans Humeurs 4

Ce matin, je me suis tordu le gros orteil en me levant. Mon train a été annulé. J'ai pris le suivant. Je suis arrivée en retard et essouflée en cours. Je me suis excusée. J'ai quand même eu droit à des remontrances. J'ai grommelé dans ma tête et, plutôt que je continuer à faire ma mauvaise tête, j'ai décidé d'en rire et de vous écrire un article sur les 7 phrases, par excellence, qui m'agacent.


Source : pixabay.com par thephilippena

 Commençons par le début...

1. Le train n°c'est-le-tien arrivera avec un retard d'environ 5 minutes. [5 minutes plus tard]
Contrairement à ce qui a été annoncé, le train n°c'est-le-tien est annulé. Prochain train à destination de Là-où-tu-allais dans Super-Longtemps.

Que ceux / celles qui ont lu ce paragraphe avec la voix de la dame de la SNCF (Simone Hérault, comme dirait Wikipédia) lèvent la main.

2. Ton mascara a coulé.

Réponse ? "Non, ce sont mes cernes."

Parfois, la personne insiste : "Non, je te jure, c'est tout noir sous tes yeux !"
Là, en général, je la fusille du regard et répond en soupirant : "Je ne porte pas de maquillage. Ce sont mes cernes."

3. T'es fatiguée ? Mais faut dormir, la nuit !

Non, vraiment ?

Variante : "T'es fatiguée ? Il ne fallait pas faire des cochonneries avec M. Cacao toute la nuit." Euh, sinon, je t'ai déjà dit que je vivais une relation à distance ou ... ?

4. Si M. Cacao ne veut pas renier sa personnalité pour tes beaux yeux toi, c'est qu'il ne t'aime pas vraiment.

Tu la vois venir, la beigne ou ... ?

5. Ce n'est qu'un chien.

Cette phrase m'est servie à toutes les sauces.
Quand je veux lui acheter un jouet : "Mais pourquoi tu veux lui acheter un jouet ? Ce n'est qu'un chien."
Quand je suis inquiète parce qu'il est patraque : "Et quand bien même il viendrait à mourir, ce n'est qu'un chien." (True story)
Quand il me manque parce que je suis partie quelques jours sans lui : "Si c'était tes enfants, je ne dis pas mais là... Ce n'est qu'un chien."

"Ce n'est qu'un chien." Oui et... ça m'interdit de lui acheter un jouet qu'il trainera partout dans les prochains temps ? de lui être attachée ? de m'inquiéter de son bien-être ?

Je ne comprends pas le concept.

6. Pourquoi fais-tu de la protection animale alors qu'il y a tant à faire pour les humains ?

Quand on me pose la question par curiosité intellectuelle, je réponds avec plaisir !

Manque de chance, 99% du temps, cette question me vient d'une personne qui ne fait ni l'un, ni l'autre et qui cherche juste à me démontrer par A + B que c'est ridicule de passer ses samedis au supermarché à récolter des vivres pour une association de protection animale ou à aller promener les chiens des refuges. Mais je critique, moi, ce que tu fais de tes samedis ?

7. Le Nutella ? Oh, pas de chance, je l'ai terminé dans la journée.


Soyez gentil(le)s, achevez-moi.

Et en bonus : quand je suis fatiguée, toutes les questions aux réponses évidentes m'agacent. Exemple : Je ramasse le linge et on me demande "C'est sec ?". Non, voyons, je le ramasse parce qu'il est humide et que j'ai envie qu'il moisisse dans mon armoire. Logique.

Alors, vous vous êtes reconnu(e)s dans certaines de ces phrases ? Et vous, qu'est-ce qui vous hérisse le poil ?

Un blog tu ou su ?

Le 7 février 2017, 20:14 dans Humeurs 6

Vos proches savent-ils que vous tenez un blog ? Les miens non. Quand j'ai créé mon blog, il ne m'est pas venu à l'esprit de les en informer. Ce n'était pas une évidence pour moi, tout simplement. ça ne m'a pas choqué.

Dernièrement, il m'arrive de bloguer le midi à la fac et je réalise que je cache toujours soigneusement mon écran aux copines. Et là, ça m'a choqué : mais pourquoi je fais ça ?

Source : pixabay.com par voltamax

 

Je pense que je ne partage pas mon blog avec mes proches par peur du jugement.

J'ai peur que mes proches portent un jugement négatif sur ce que j'écris. J'ai peur que ça m'attriste que Tatie Aurtografe relève mes fautes sans s'intéresser au contenu, que ça m'énerve que Tatie Tradi qui estime que les tatouages "c'est bon pour les marins et les repris de justice" viennent me faire la leçon sur mon article-réflexion à ce sujet, que je grince des dents si Copain Cynique chipote sur les articles qu'il jugerait "pleins de sensiblerie"...

J'ai aussi peur que certains vivent la lecture de mon blog comme une obligation. Je pense en particulier à plusieurs membres de ma famille en l'occurence qui, terriblement gentils, seraient fichus de venir lire mon blog, m'encourager, commenter... Sans aimer pour autant ce que j'écris !

J'ai peur de ne plus me sentir libre d'écrire ce que je veux. Précisément parce que, sachant qu'elle va le lire, j'éviterais peut-être les articles sur le tatouage pour ne pas froisser Tatie Tradi. Ou alors j'hésiterais à vous parler d'un sujet personnel car, paradoxalement, si ça ne me dérange pas de le partager avec vous, ça pourrait me déranger que telle ou telle connaissance de la vie réelle tombe dessus. Je me souviens, à ce sujet, de quand j'avais un Skyblog que des filles qui ne m'aimaient pas au lycée avaient découvert et sur lequel elles avaient posté pleins de commentaires haineux.

Tout cela explique pourquoi je n'ai pas informé mes proches de la création de mon blog... Mais pas pourquoi, en prime, je cache mon écran quand je blogue ! ça, je ne me l'explique pas encore.

Et toi, comment tu vis ton blog ? En anonyme ? Avec ton identité réelle ? Un peu des deux ? Et tes proches dans tout ça ?

Voir la suite ≫